La nutricosmétique n’a pas fini de faire parler d’elle

« Miroir, miroir, dis moi qui est la plus belle… ». Aujourd’hui, nous assistons à un véritable boom de la « nutricosmétique »

« Miroir, miroir, dis moi qui est la plus belle… ». Depuis la nuit des temps, la beauté est recherchée par les populations des quatre coins du monde. Aujourd’hui, les aliments et compléments nutritionnels destinés à embellir peau, ongles, cheveux ou formes depuis l’intérieur font fureur. Nous assistons à un véritable boom de la « nutricosmétique » ! La preuve en chiffres : le marché mondial représente aujourd’hui 4,5 Md$ contre moins de 3,5 Md$ en 2007.

Tour d’horizon

L’Asie Pacifique est le leader incontournable du marché. Les raisons de ce succès ? Une demande consommateurs qui ne cesse d’augmenter. Les populations de cette région accordent une grande confiance à l’efficacité des produits, contrairement à d’autres parties du monde où les consommateurs se montrent plus sceptiques. Cela serait en partie dû à leur culture de la médecine traditionnelle. Le Japon, qui allie depuis longtemps cultures de la beauté et de l’alimentation saine, domine cette région, avec des ventes ayant atteint 2,2 Md$ en 2012.

Un bel avenir est réservé à l’Asie du Sud-Est. Tiré par l’augmentation du pouvoir d’achat et le développement de la notoriété des ingrédients fonctionnels, le marché de la nutricosmétique en Thaïlande, Indonésie et à Taiwan devrait connaître une évolution de plus de 20 % entre 2011 et 2016.

L’Europe tire également son épingle du jeu. L’activité y est principalement concentrée en France, Allemagne, Royaume-Uni et Italie. Marché plus timide au départ, les Etats-Unis devraient rattraper sous peu leurs voisins grâce à une croissance de 14 % par an d’ici 2017.

Les ingrédients les plus en vogue ? Citons les vitamines (A, C, E) et les polyphénols utilisés pour leurs propriétés antioxydantes ; les caroténoïdes pour leur action auto-bronzante ; le CoQ10 et le collagène pour leurs effets anti-âges. Les OPC et les phytostérols sont également très prisés ! Surfant sur cette tendance, Purextract propose dans la gamme Inbio-T  (http://www.purextract.fr/fr/gammes/inbio-t.html) le meilleur des extraits de pin et de pépins de raisins :

  • Cosmythic® (OPC) est un puissant antioxydant qui protège l’élastine et le collagène. Cette pépite de la nature a aussi un effet dépigmentant de la peau.
  • Vita-S® (OPC) possède un effet amincissant grâce à son action de thermogénèse.
  • Phytopin® (phytostérol) est connu pour son effet anti-chute des cheveux, grâce à son action sur l’enzyme 5 ?-réductase, impliquée dans l’alopécie androgénique.

Voyage vers le futur

Tous les experts sont formels : le navire de la nutricosmétique continuera à avoir le vent en poupe, porté par de puissants courants. La population mondiale est vieillissante et souhaite conserver santé et beauté le plus longtemps possible. D’autre part, la demande croissante pour des ingrédients naturels devrait donner le cap à suivre.

Jusqu’ici principalement destinée aux femmes à partir de 40 ans, l’offre s’élargit désormais aux plus jeunes (25-35 ans), aux hommes et aux adolescents.

La tendance du « in & out », émergée depuis peu, continuera à se développer. L’offre consiste à lancer des produits complémentaires : cosmétique d’un part (action « out ») couplé à des compléments alimentaires (action « in »). Toutes les grandes marques s’y mettent, à l’instar d’Oenobiol (lotion cosmétique anti-chute de cheveux couplée à son complément alimentaire Capillaire Fortifiant ou Revitalisant). Ce type de programmes « in & out » permet de positionner le complément alimentaire sur une action durable en profondeur, tandis que le produit cosmétique répond à la recherche d’efficacité immédiate. Cela permet, de plus, de profiter de la réglementation plus souple des cosmétiques : le message beauté ou santé passe ainsi plus facilement.

Certains éléments extérieurs tentent de freiner la folle course du navire, comme le manque de notoriété des solutions nutricosmétiques. Pour le moment assez sceptiques, les consommateurs réclament des preuves scientifiques pour être convaincus. Chez Purextract, nous anticipons cette demande : les bénéfices de Cosmythic® sur la peau ont été démontrés par une étude randomisée en double aveugle.

Sources : Euromonitor, Frost & Sullivan, Transparency Market Research, Global Industry Analysts